M.C.C Racing-team

2012-08-Pau avec DDRS

Fin Aout stage de Pilotage à Pau avec DDRS.

Oui cela fait un peu loin, mais normalement on doit trouver le soleil (ce fut largement le cas),

un temps superbe, un beau circuit, vallonné, avec des virages/montés/descentes, un p’tit 215 dans la ligne droite, pas de Gamelle (pour moi), mais pas mal chez les confirmés.

 

2 jours ou je n’ai pas vu le jour comme on dit, 20 mn de roulage, à peine le temps de mettre en place la moto, 20mn de débriefing, et c’est reparti  pour une nouvelle session/exercice… Franchement on n’a pas le temps de s’ennuyer. Atelier de freinage, atelier de trajectoire atelier de position bla bla bla.

Je sors crevé, mais très content de ce stage.

 

  • Les pilotes : pas des gros bœufs
  • L’organisation, l’ambiance top, et  c’est sérieux
  •  .
  • Les instructeurs accessibles, mais très engagés, ca rigole pas  (C.Cogan):=)

Oui un beau circuit, avec plusieurs virages techniques, on prend du plaisir, chaque stagiaire a un Alfano, et c'est bien même si on a pas le nez dessus, ca donne une référence.

 

Le top le duo run, c’est la ou on peut vraiment progresser, j’ai gagner 5 ‘',  on est stimulé, il parait que je n’ai jamais été plus vite que quand j’avais l’instructeur aux fesses !!!

«  ta position est bonne, mais il faut juste que je sois derrière toi pour que tu le fasses »

 « Quand on arrête d’accélérer c’est pour freiner » Jamais je respire !!!  

 «  il faut accélérer sur la traje, là ca sert a rien »

« A fond à fond à fond !!! »,

« lâche le frein »

 « n’accélère pas dans le virage ca fout le bordel »

 «  t’as un peu la tête à l’envers Thierry, on va se concentrer sur les positions », « ton regard est en retard, regarde plus loin »

 

Mes points ndificiles : le pif-paf de la ligne droite, bien le prendre tard, ce qui permet d'accélérer en sortie (pb j'arrive à plus de 200)

le double droit suivant, je n'ai jamais réussi à le prendre correctement,

le droit de la descente, ou bout d'une journée ca passe fort, sachant que le droit en bas j'aurai pu mettre beaucoup plus de gaz.

 

 

 

Si j'avais pu avoir ce duo-run le premier jour et pas le dernier, j'aurais probablement bien plus progressé, alors messieurs/mesdames les lecteurs & lectrices, n'hésitez pas, soyez les premiers.

 

En effet quand on regarde la vidéo, on voit bien les endroit sou l'on passe mal, et ou on peu largement accélérer, même si bien sur cela semble facile quand on regarde ca de son fauteuil.

 

 

La différence avec les stages BMC que j'ai fait, est la : le duo-run, plus de théorie. Par contre, il  manque l'étude du circuit/des virages, mais bon on a que 2 jours.

.

Enfin sortie de ce stage, ben je savais déjà tout avant (c’est ca oui..), cela ne m’a rien apporté !!!

Moralité un peu de repos, puis retour sur les circuits : la Ferté, les Ecuyers le bla bla

Quelque temps après je regarde la vidéo du duo run, mes vidéos, et le constat est fait !!!!!

Je ne sors pas, j’ai de la marge, mon regard est en retard. Oui le regard c'est super important, ca permet de ne pas se focaliser sur le "point" qui arrive, mais d'anticiper le suivant, de se mettre dans la bonne position avant et pas pendant le virage.

 

Donc à refaire, mais il faut d'abord le digérer, puis sentir les choses, appliquer et comprendre (moi j'ai besoin de comprendre:)).

 

Si c'est encore dispo ://www.corradi.be/images/0-course-moto/1moto12/1drrs12/9po/6rouge%20Duc%20Alice/000.htm 

 

 



08/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres